24/05/2012


Armel le Cléac'h - Compliqué jusqu’au bout

A 8h39’17" ce jeudi matin, Armel le Cléac’h, Christopher Pratt, Ronan Lucas, Kévin Escoffier et Florent Vilboux ont franchit la ligne d’arrivée de Cascais aux forceps, dans des vents très faibles.

Banque Populaire termine quatrième de la première étape de l’Europa Warm'Up. « Le résultat n’est pas à la hauteur de nos espérances », déclarait Armel au ponton. Du coup, le skipper du monocoque bleu et blanc est remonté à bloc pour le dernier et gros morceau de la course : 2.300 milles en solitaire (départ samedi à 13 heures). 

On refait le match 

« Ça a été compliqué jusqu’au bout cette étape. Nous n’avions plus de vent pour franchir la ligne d’arrivée », avouait Armel, pas mécontent d’avoir mis le pied à terre dans la marina de Cascaïs après 4 jours, 16 heures et 39 minutes de mer. Une entame en Méditerranée dans des vents erratiques et sous les orages, puis 48 heures de près musclé avec jusqu’à 45 nœuds en mer d’Alboran… des conditions de navigation loin d’être idylliques sur ces bateaux légers qui ont tendance à énormément se faire remuer. 

La hiérarchie de la course s’est ensuite scellée à la sortie de Gibraltar. Jusqu’à cet étroit couloir qui relie l’océan Atlantique à la Méditerranée, Banque Populaire était dans le coup. Quatrième, certes, mais à vue avec ses prédécesseurs Macif, PRB et Virbac-Paprec 3. « On a constaté que ça partait par devant, analyse Armel. Soit on restait quatrième, soit on tentait quelque chose. Nous avons décidé d’aller chercher le vent à terre dans le Golfe de St Vincent. Au début, ça a payé, puis le vent s’est écroulé et nous sommes restés scotchés. Les écarts se sont creusés inexorablement. Je tiens à féliciter Jean-Pierre Dick et son équipe qui ont mené cette course de bout en bout. » 

Le moral est bon 

« Même si l’objectif n’est pas à la hauteur de nos espérances, poursuit le skipper, l’équipage a pris beaucoup de plaisir, le bateau a fait 900 milles dans des conditions difficiles, nous l’avons utilisé près de la limite et nous n’avons eu aucun soucis. Donc, le moral est bon ! On est venu ici pour faire des milles, naviguer un max et l’équipe technique a pu observer et valider pas mal de choses. » 

La revanche dans deux jours 

Armel Le Cléac’h est déjà mobilisé vers le nouvel objectif qui l’attend dans deux jours : la grande étape de 2300 milles en Solitaire qui reliera Cascais à La Rochelle, via le Açores et le Fastnet. Au Portugal, le programme de ces prochaines 48 heures est tonique. Pendant que les équipes techniques s’affairent sur les bateaux pour réparer de menues bricoles, les marins auront droit aujourd’hui à une petite journée de repos et de météo. Les affaires reprennent vendredi avec des runs de vitesse au large de Cascais. Samedi à 13 heures, ce sera le départ de la grande étape. Pour les navigateurs, il est donc urgent de récupérer des forces. 

Côté classement général, « tout est encore possible » se réjouit le skipper de Banque Populaire, déjà très motivé pour la suite du programme… 

Europa Warm’Up 

Etape 1 Barcelone-Cascais (900 milles en équipage)
Arrivée à Cascais : à partir du 22 mai
Départ de l’étape 2 Cascais- la Rochelle (2300 milles en solo via les Açores et le Fastnet) : 26 mai
Arrivée à La Rochelle : à partir du 5 juin. 

Le classement de la première étape :
1 - Virbac-Paprec 3 / Jean-Pierre Dick (FRA)
2 - MACIF / François Gabart (FRA)
3 - PRB / Vincent Riou (FRA)
4 - Banque Populaire / Armel Le Cleac’h (FRA)
Encore en course :
5 - Cheminées Poujoulat / Bernard Stamm (SUI)
6 - Groupe Bel / Kito de Pavant (FRA)
7 - Acciona 100% EcoPowered / Javier Sanso (ESP) 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter