16/05/2012


Arnaud Boissière - AKENA Vérandas enchaîne avec l’Ingerop ArMen Race

Arnaud Boissières et son équipage mettront les voiles demain, jeudi 17 mai, à l’occasion de l’Ingérop ArMen Race. Pour cette deuxième édition, une centaine de bateaux toutes catégories confondues est attendue.

Comme l’an passé, les concurrents devront parcourir une boucle de 300 milles au départ de la Trinité sur Mer. Le parcours concocté par l’organisation obligera la flotte à aller virer la Bouée Occidentale de Sein située au large du phare d’Ar-Men, à redescendre contourner Belle-Ile puis à plonger plus au Sud pour faire le tour de l’île d’Yeu avant de remonter vers la Trinité sur Mer où sera jugée l’arrivée. « C’est un parcours à la fois technique et stratégique avec beaucoup de courant » confie le skipper d’AKENA Vérandas qui comptera deux adversaires en IMOCA : Safran de Marc Guillemot et Savéol de Samantha Davis. 

Pour Arnaud, ce troisième rendez-vous en Bretagne après le Tour de Belle Ile et le Grand Prix de Douarnenez est l’occasion de confirmer les différents aspects techniques mis en place sur les deux précédentes épreuves et de parfaire sa préparation en vue de la grande échéance de l’année, le Vendée Globe. « Belle Ile et Douarnenez nous ont permis de prendre nos marques, de nous mettre dans le bain, l’ArMen Race va nous permettre de peaufiner les réglages.» Pour sa seconde participation à l’épreuve, le skipper d’AKENA Vérandas se dit prêt à « faire parler la poudre » mais reste lucide sur le niveau de la concurrence. « Safran est très affûté et va super vite alors que Savéol est plus proche de nous. Au vue des conditions météos annoncées, ça devrait être assez rapide » conclut-il. 

Le 60’ AKENA Vérandas a quitté son port d’attache hier pour un convoyage de nuit en direction de La Trinité sur Mer. Le départ de la course sera donné demain à 14h30. 

Arnaud Boissières :

« C’est un parcours de 300 milles à la fois technique et stratégique avec du courant, des algues et un beau paysage. Belle Ile et Douarnenez nous ont permis de prendre nos marques, de nous mettre dans le bain, l’ArMen Race va nous permettre de peaufiner les réglages, de faire parler la poudre. Safran est très affûté et va super vite alors que Savéol est plus proche de nous. Au vue des conditions météos annoncées, ça devrait être assez rapide. » 

L’équipage AKENA Vérandas sur l’Ingérop ArMen Race :
Arnaud Boissières
Stan Maslard
Etienne Carra
Bertrand Delesne
Cédric Pouligny 

Les IMOCA engagés :
AKENA Vérandas – Arnaud Boissières
Safran – Marc Guillemot
Savéol – Samantha Davis 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter