11/06/2012


Arnaud Boissière - Un test grandeur nature pour Arnaud Boissières

Après les courses hauturières de ce début de saison, Arnaud Boissières reprendra demain – mardi 12 juin – la barre de son monocoque noir et vert pour une navigation en solitaire, direction le large de la Corogne puis du Portugal.

Le skipper d’AKENA Vérandas partira des Sables d’Olonne pour une boucle d’environ 3000 milles. Un test grandeur nature pour l’Arcachonnais, à moins de cinq mois de son second tour du monde, qui lui permettra d’éprouver son 60’ sur un parcours offshore et d’acquérir des automatismes en solitaire. 

Hasta Luego les Sables ! 

Absence de concurrents oblige, Arnaud fera tout d’abord cavalier seul sur les premiers milles du parcours, qui consisteront en une descente vers le large de la Corogne. L’Arcachonnais remontera ensuite dans le Golfe de Gascogne pour y retrouver une de ses consœurs en la personne de Samantha Davies qui naviguera sur son 60’ Savéol. Au menu de ce premier volet sans concurrent, cinq à six jours de mer et près d’un millier de milles dans des conditions météorologiques très éclectiques qui feront mouche en imposant au skipper beaucoup de manœuvres et en l’obligeant à progresser sous toutes les allures. «Il y a une petite dépression qui arrive et qui va me permettre de rencontrer des conditions très variées. Au début, je vais partir au près tribord amure dans du vent medium puis ça va mollir pour être plus forcissant au large de la Corogne où j’ai rendez-vous avec la dépression. Juste avant, j’effectuerai un virement de bord proche de la côte espagnole à la pointe de Gijon. C’est top car il va y avoir beaucoup de changements de voile, c’était le but » informe le skipper, prêt à faire défiler l’ensemble de la garde-robe de son monocoque. 

Une « escapade » à deux bateaux ! 

Ravi de reprendre la mer, le skipper d’AKENA Vérandas prolongera cet entrainement au large aux côtés de Samantha Davies. Chacun à bord de son monocoque, les deux candidats au Vendée Globe feront route vers le large du Portugal avant de remonter vers les côtes atlantiques françaises et les Sables d’Olonne pour Arnaud. Un parcours offshore en duo dans la perspective du prochain tour du monde durant lequel les deux skippers se livreront à une âpre concurrence. « C’est super de pouvoir retrouver Sam car c’est toujours mieux de partir à deux bateaux que tout seul. On va pouvoir se tirer la bourre et beaucoup échanger » s’enthousiasme Arnaud. Au final, c’est donc près de 3000 milles qu’Arnaud Boissières s’apprête à engranger sur un tracé où il faudra apprivoiser les situations délicates et se familiariser de nouveau avec les mécanismes en solitaire. « C’est un parcours très long mais très intéressant car il implique d’être très vigilant, notamment dans le Golfe de Gascogne où il faut constamment être en veille. C’est parfait car c’est aussi l’occasion de me mettre dans le rouge. Je souhaitais vraiment passer du temps en mer et me mettre en configuration Vendée Globe, en vue de cette prochaine échéance. C’est bien car je vais devoir tout faire seul. J’ai même prévu de monter dans le mât » conclut Arnaud. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter