17/11/2007


Victorien Erussard - Laiterie de Saint-Malo a frôlé l'exploit

Crêpes Whaou ! s'est désenglué du Pot au Noir. Laiterie de Saint-Malo, plus à l'ouest, a à peine été freiné par la zone de convergence intertropicale. Fred et Victorien n'ont pas ...

... rattrapé Franck-Yves et Karine mais ne pointent qu'à 77 milles du trimaran rouge alors qu'il reste encore plus de 1.000 milles de course. 

« Ca tape fort, le bateau retombe dans les vagues, c'est Verdun ! Heureusement qu'il y a un beau soleil ». A 1.100 milles de l'arrivée, Laiterie de Saint-Malo navigue au près serré dans de la grosse houle après avoir traverser le Pot au Noir comme une fleur. A peine un léger ralentissement dans sa chasse au Crêpes Whaou !. Une crêpe qu'il a été à deux doigts de croquer... 

« Nous somme revenus à une petite trentaine de milles de Franck-Yves et Karine, explique Fred Dahirel. Ils sont repartis mais il s'en est fallu de peu... C'était vraiment sympa cette remontée. Nous nous somme bien rappelé à Crêpes Whaou !. Nous avons montré à Franck-Yves qu'il n'y avait pas que les monos et qu'il fallait aussi compter sur nous ! Et d'ailleurs, rien n'est encore joué ! Nous n'avons pas l'intention de baisser les bras et tout peut encore arriver, même si le trimaran de Franck-Yves ne nous laisse pas beaucoup d'espoirs sur le papier ! »
L'heure n'est donc pas aux regrets même si Fred Dahirel avoue avoir « reçu un petit coup derrière les oreilles » quand il s'est aperçu que cela ne passerai pas. « La foi c'est fragile, cela casse comme du verre. Heureusement que Victorien a un moral d'acier et qu'il a su garder le sourire aux lèvres ! » 

Un Victorien parfaitement lucide sur les capacités de son bateau. « Ah la la, si seulement le Pot au Noir avait retenu Crêpes Whaou ! une douzaine d'heures de plus, soupire Victorien. Ils sont enfin sortis ! Fallait bien que ça arrive ! Je pense que Franck-Yves et Karine en ont eu assez comme ça. J'aurais pas aimé être à leur place ces deux derniers jours. Au moins, le Pot au Noir aura relancé le suspense. Nous, nous sommes battus toute la nuit. On va maintenant tenter de rester au contact et de toucher les Alizés Sud-Est en même temps que Whaou. La course n'est pas fini, tout peut arriver ! On y a cru, d'ailleurs on y croit encore. En tout cas, cette remontée nous a stimulé énormément. Le trimaran Laiterie de Saint-Malo est un très bon bateau à fort potentiel. C'est une formation pour moi tout ça. C'est la raison pour laquelle j'ai choisi Fred Dahirel, marin d'expérience qui connaît la musique. Ce qu'il faut retenir, c'est que la compétition est intéressante lorsqu'il y a du match. Un bon exemple: La solitaire du Figaro. Pourquoi on s'y intéresse? Parce que les bateaux sont les mêmes et que le fight, il se fait en mer ! Evidemment, il y a les Bizuths qui n'ont pas forcément le jeu de voile qui va bien ! Ca c'est normal. Il faut aussi faire ses preuves avant d'avoir tout au top. Multicoque, monocoque, grand, petit. On s'en fout ! La victoire ne doit pas être acquise parce qu'un sponsor a mis plus d'argent que l'autre dans un bateau. Le match doit se faire sur l'eau. Alors vous allez me dire: Oui, mais Crêpes Whaou ! a le meilleur multi 50, c'est pas très équitable ! C'est vrai pour l'instant. Ils ont tiré profit au mieux de la jauge de la Class' 50 open. C'est bien d'avoir un bateau pas cher mais le côté puissant, sportif, typé course au large est important. Faut bien que quelqu'un montre l'exemple. De toute façon, ils n'attendent que ça qu'il y en ai d'autres des comme eux. Il faut des constructions et pi c'est tout !!! En tout cas, j'espère sincèrement en skipper un comme ça un jour ! » 

Pour le moment Laiterie de Saint-Malo est pointé à 180 milles de l'Equateur, à 180 milles du bouchon de champagne comme aime à le rappeler Fred. Mais surtout Crêpes Whaou ! n'est pas très loin. Juste là, au vent, derrière l'horizon à moins de 80 milles... 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter