24/08/2011


Francis Joyon - Francis Joyon sur la terre ferme

Francis Joyon vient de mettre pied à terre sur le quai du petit port de Montauk (East Hampton / NY). Il avait pris place cette nuit (heure française) à bord du ...

... remorqueur américain venu de Port Jefferson sur Long Island prendre en charge son trimaran géant IDEC retourné. 

48 heures après son brutal chavirage survenu lundi matin, quelques heures seulement après le franchissement de la ligne de départ de sa tentative contre le record de la traversée de l'Atlantique, Francis Joyon, sain et sauf malgré une belle frayeur, a pu participer cette nuit aux opérations de prise en remorque de sa plateforme retournée. 

Le mât, brisé en deux parties, a cependant été récupéré, ainsi que le reste du gréement afin de libérer le trimaran et permettre le remorquage. 

Le lent convoi a fait route toute cette nuit à petite allure vers la pointe nord de Long Island au large de New-York. Il vient d'atteindre en ce milieu d'après midi (heure française) le petit port de Montauk où une grue a été réservée afin de permettre le retournement du bateau. 

"Nous avons choisi ce petit port car il est bien abrité" expliquait Francis joint à la mi-journée à bord du remorqueur de Miller Marine Service ; "Nous avons réservé une grue capable de lever le trimaran et de le poser à l'endroit. Nous terminerons ainsi cette opération de sauvetage. J'ai réussi à préserver de l'eau tout l'électronique du bord et la plateforme, examinée par le plongeur et moi-même me semble intacte." 

Francis souhaite naturellement rapatrier au plus vite son trimaran vers la Bretagne. Différentes solutions sont d'ores et déjà examinées par son équipe technique et son partenaire IDEC. Fatigué après ces deux dernières nuits mouvementées et sans sommeil, Francis se déclare très déçu de l'issue malheureuse de cette tentative. Il avoue à demi mot "s'être fait une belle peur" lors du chavirage aussi soudain que brutal, vécu comme "un véritable coup de poing qui a projeté le bateau..." 

Record Atlantique : Les chiffres à retenir
Parcours New-York – Cap Lizard (distance théorique calculée par le WSSRC) : 2.925 milles (5.417 km)
Record en solitaire : Thomas Coville sur Sodeb’O en 5 jours, 19 heures, 30 minutes et 40 secondes (juillet 2008).
Record des 24 heures en solitaire : Thomas Coville, Sodeb’O, 628,5 milles (26,2 nœuds de moyenne) 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter