05/02/2013


HDS - Le bureau d’études HDS sur les trois marches du podium du Vendée Globe 2012-2013 !

La société brestoise a participé à la conception de la structure de la coque de Macif, bateau vainqueur du Vendée Globe avec François Gabart, et celle de Banque Populaire, deuxième avec Armel Le Cléac’h. Le bureau d’études HDS est également intervenu sur le mât de Hugo Boss, mené par le britannique Alex Thomson qui a terminé troisième aux Sables d’Olonne.

Un joli triplé. Les trois bateaux du podium de cette 7ème édition du Vendée Globe doivent une part de leur performance au savoir-faire des ingénieurs de HDS. 

Les coques de Macif et Banque Populaire ont parfaitement résisté 

En liaison avec les architectes du cabinet VPLP associé à Guillaume Verdier, le chantier CDK Technologies et le bureau d’études Mer Forte, HDS a su définir et répondre aux impératifs du cahier des charges en calculant les structures de coque en sandwich carbone des monocoques 60 pieds Open Macif et Banque Populaire. « La barre a été placée très haut, » commente Hervé Devaux, dirigeant de HDS. « Nous avons travaillé sur des critères de résistance très élevés ce qui a mis les skippers en confiance et leur a permis de pouvoir beaucoup solliciter leur bateau. » Selon Sébastien Guého, ingénieur au sein de la société brestoise : « les coques des deux monocoques IMOCA étaient en parfait état à leur arrivée aux Sables d’Olonne, malgré un niveau de course très relevé. » 

Le mât de Hugo Boss 

Troisième sur le podium, Hugo Boss a été plus rapide autour du monde que Foncia, vainqueur du précédent Vendée Globe en 2008-2009. Le mât et la bôme de ce monocoque de génération précédente, construits en 2007, ont été modifiés avec succès par HDS. 

Une forte implication dans la course au large 

Créée en 1994 à Brest et employant une dizaine d’ingénieurs experts de leur domaine, HDS est fortement impliquée dans la course au large et la voile de compétition au plus haut niveau. Le bureau d’études est intervenu sur pratiquement tous les bateaux vainqueurs du Vendée Globe et a calculé les structures de maxi-multicoques tels que Groupama 3 de Franck Cammas et Banque Populaire V de Loïck Peyron. La société a également apporté son expertise lors de la conception des trimarans monotypes Mod70. Depuis un an, Hervé Devaux s’investit aussi sur le catamaran AC72 de Artemis Racing, le défi suédois pour l’America’s Cup 2013, après avoir travaillé sur le trimaran américain à aile rigide de Oracle Racing, vainqueur de l’America’s Cup 2010. 

Site 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter