21/05/2012


Jean Pierre Dick - « Vivons heureux, vivons penchés »

A bord de Virbac-Paprec 3 en pleine mer d'Alboran, l'ambiance est humide et penchée. Après une première journée à creuser l'écart avec leurs poursuivants, l'équipage en tête de l'Europa Warm Up a vu leur avance sur PRB et Macif diminuée sensiblement.

Piégé dans une bulle orageuse la nuit dernière, Virbac-Paprec 3 conserve tout de même la tête de l'Europa Warm Up. Au classement de 15h, JP, Guillaume, Bilou, Clément et Tanguy devançaient PRB de 3,8 milles et Macif de 6,4 milles. La bataille fait rage à l'approche du détroit de Gibraltar. 

« Rien est encore joué » 

JP :

« Nous sommes dans le vif du sujet avec un vent de face qui est en train de monter à 30 nœuds. Il faut gagner la régate, préserver son bateau et se positionner le mieux possible. Nous avions creusé l'écart avec nos poursuivants à plus de 30 milles hier, mais aujourd'hui la distance assimilée est réduite à néant… Macif est à 7 milles d'écart, ce n'est rien. PRB est revenu très proche, nous l'avons vu ce matin, il devait être à moins de 2 milles de nous, depuis il s'est éloigné un peu, mais reste menaçant.Rien n'est encore joué. » 

« Ici, c'est la guerre ! » 

Guillaume :

« Aujourd'hui, on doit gérer le coup de vent (30 / 35 nœuds) dans la mer d'Alboran et l'atterrissage sur Gibraltar. La journée va être placée sous le signe de " vivons heureux vivons penchés ! " Les quarts s'enchainent, JP est impérial à la navigation. La course est encore longue et nous allons devoir tous reprendre des forces avant d'attaquer le détroit de Gibraltar la nuit prochaine. » 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter