13/10/2010


Jérémie Beyou - Jérémie Beyou, objectif Vendée Globe 2012 : un projet sportif et économique raisonné

Jérémie Beyou veut retourner sur le Vendée Globe et montrer de quoi il est capable à un, voire à plusieurs partenaires. Parce que le sportif, également chef d'entreprise, sait très bien ce que crise veut dire.

Il met tout en œuvre pour rendre le sponsoring facile et accessible aux entreprises et être au départ du Vendée Globe en novembre 2012. 

Solitaire du Figaro 2010 : bilan positif 

Cela fait deux années consécutives que ses partenariats permettent à Jérémie Beyou de courir la Solitaire du Figaro. Mais, pour cause de démarrages tardifs, il n'a pas pu préparer l'ensemble de la saison. Et dans cette série Figaro Bénéteau, plus encore qu'ailleurs, engranger les milles et les entraînements en flotte est un facteur déterminant de la réussite. Dans ces conditions, une place de 7ème au classement général de la Solitaire 2010 est plutôt encourageante et motive Jérémie à faire beaucoup mieux en 2011 : "Mon constat, 7ème, c'est pas mal mais cette place ne me satisfait pas. Cette année il y aurait pu avoir de la place sur le podium même si la première place, prise par Armel le Cléac'h, était imprenable ! Je connais mes erreurs techniques. Cela me décide à m'entraîner plus tôt en saison. Au retour du Trophée Jules Verne, mon Figaro sera à l'eau et je me préparerai au contact des autres. Les manœuvres, les départs, notamment dans la brise, j'ai besoin d'en bouffer ..." 

Un programme sportif compatible avec l'objectif Vendée Globe 

Ce programme réduit sur le circuit Figaro Bénéteau permet toutefois à Jérémie Beyou de courir sur d'autres supports, d'aiguiser ses compétences au contact des autres et d'engranger de l'expérience pour être prêt sur la ligne de départ du Vendée Globe 2012. En parallèle de la Solitaire du Figaro, il a mené de front la saison Imoca 60 en 2009 sur le monocoque Foncia de Michel Desjoyeaux, dont la Transat Jacques Vabre en double, et la préparation au Trophée Jules Verne en 2010 sur le Multi Banque Populaire V de Pascal Bidegorry. Rien de moins ... 

Un projet Vendée Globe réaliste 

Jérémie recherche actuellement un ou des partenaires pour courir la Solitaire du Figaro, la Transat Jacques Vabre 2011 ainsi que le Vendée Globe 2012. Il est conscient qu'il est tard pour entamer la construction d'un bateau neuf, mais avec un objectif à long terme,être également présent en 2016, la démarche de Jérémie est raisonnée, sportivement et économiquement : "En 2012, il y aura peu de bateaux neufs sur la ligne de départ du Vendée Globe. La différence entre les bateaux neufs et les bateaux d'occasion sera moins flagrante puisque les règles de jauge permettent des évolutions intéressantes aux bateaux anciens. D'autre part, la dernière édition a démontré l'importance de l'expérience et de la connaissance du bateau par son skipper. Mon objectif est donc de partir avec un bateau éprouvé, remis au goût du jour, que je connais bien, c'est-à-dire avec l'ex Delta Dore. Je n'ai pas quitté le milieu Imoca 60, j'ai une infrastructure et une équipe qui existent, opérationnelles." 

Multi partenariat 

Mais en temps de crise, les entreprises hésitent à s'engager. Jérémie est bien conscient que, dans ce contexte, il faut être prêt à proposer un projet clé en main, être propriétaire de son bateau et donner l'accès à un multi partenariat : "Les budgets annoncés sont la plupart du temps minimisés et n'incluent pas tout. Mon budget annuel, comprenant le bateau, les assurances et le fonctionnement, est de moins de deux millions d'euros. Il faut être responsable. Avec ce budget rationalisé, nous sommes prêts à fonctionner avec un bon niveau d'exigence. On peut imaginer un, deux, trois voire quatre co-partenaires et le ticket d'entrée devient beaucoup plus accessible. Un budget annuel de 500.000 euros peut être à la portée d'une PME qui a envie de se lancer." 

Une année 2011 qui passera par Perros Guirec ... 

Certes, Jérémie recherche toujours un ou plusieurs partenaires de la Solitaire du Figaro au Vendée Globe mais il continue à naviguer : "Je ne cours pas les salons parisiens mais on m'appelle sur les bons projets de course. Quand l'opportunité d'un partenariat se présentera, je serai prêt à naviguer !" 

Et pour 2011, Jérémie a un bel objectif. Perros Guirec, le lieu de villégiature de la famille Beyou ... Quand Jérémie apprend que la prochaine Solitaire du Figaro s'envolera du port costarmoricain, il ne peut pas s'empêcher de s'exclamer : "Celle-ci elle est pour moi !" en se rappelant que le départ en 2005 avait eu lieu de Perros Guirec et qu'il avait remporté la course quatre étapes plus tard ... 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter