16/06/2011


Lalou Roucayrol - " Région Aquitaine - Port-Médoc" sur le Record SNSM

Partis en convoyage ce matin de Port-Médoc, Lalou Roucayrol et « Région Aquitaine – Port-Médoc » font route vers St Nazaire, dans le cadre de leur participation au Record SNSM ce dimanche 19 juin.

Une épreuve chère au skipper médocain, qui concourra dans la catégorie des G-Class avec son trimaran de 75 pieds. Après sa 6ème place sur le tour de Belle-Ile, Lalou participe à sa deuxième régate cette année à bord de ce géant des mers et gageons qu’il sera prêt à relever le défi, face à des marins aguerris tels que Sébastien Josse ou Loick Peyron. 

Pour cette 7ème édition, 70 bateaux composés d’amateurs ou de professionnels seront au départ du Record SNSM ce dimanche 21 juin à 18h00. Un évènement qu’affectionne particulièrement Lalou, lui déjà si impliqué dans des actions solidaires, notamment au niveau de la mer et des marins : « je viens régulièrement sur le Record et c’est une régate que j’affectionne particulièrement. J’aime bien ces formats de course car il y a toujours du match et toujours un bateau avec lequel jouer un peu. C’est bien organisé et pour couronner tout cela, la cause est noble. » C’est l’occasion en effet de mettre en lumière tout le travail et l’implication des sauveteurs bénévoles de la SNSM, une part des inscriptions leur est également directement reversée. 

Belle concurrence 

Plusieurs catégories de bateaux participeront au Record, et « Région Aquitaine – Port-Médoc » appartient à la G-Class, qui dispose cette année d’un plateau plus qu’intéressant sportivement. Les 5 équipiers et le skipper auront en effet Sébastien Josse, Loick Peyron ou encore Gilles Lamiré comme concurrents directs. Ces Maxi-bateaux auront à effectuer deux allers-retours entre St Nazaire et Ste Marine, soit un parcours de 360 milles avalé en 2010 par Gitana 11 (qui défendra ici son titre) en 19 heures 39 minutes et 58 secondes. « Nos bateaux n’ont pas le même âge et ne bénéficient pas non plus des mêmes mises au point » explique Lalou. Les bijoux de technologie que sont Banque Populaire 5 et Gitana 11 sont évidemment plus récents mais surtout bichonnés et améliorés sans cesse. « Le 75 pieds est un bon bateau qui dispose d’un très fort potentiel. Nous nous en sommes vite rendu compte sur le Tour de Belle Ile le mois dernier, notamment dans la brise, mais il a malheureusement peu évolué ces dernières années. Nous allons essayer de tirer notre épingle du jeu, comme sur la première régate et continuer à prendre un maximum de plaisir. Nous avons une chance extraordinaire de naviguer sur ces bateaux ! » 

En attendant le départ, Lalou retournera en Aquitaine en vue du départ de la Bordeaux – Bilbao Race qui sera donné de Port-Médoc jeudi 23 juin à 11h00. « Je fais l’aller-retour avant dimanche et nous redescendrons avec le bateau juste après le Record SNSM, afin d’être présent sur la ligne de départ de Port-Médoc jeudi. Comme je le dis toujours, nous naviguons en Aquitaine et c’est une belle occasion de le montrer. » 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter