20/05/2012


Energy Team - Victoire de Energy Team à Venise

L'équipe française d'ENERGY TEAM remporte ce dimanche après-midi à Venise, sa première grande victoire sur le circuit des America's Cup World Series. L'équipage mené par Loïck Peyron, en tête au classement général depuis jeudi, confirme ...

... aujourd'hui son meilleur niveau, en remportant ce 5e Championnat qui se déroulait à Venise. Energy Team conclut de la plus belle des façons ce rendez-vous vénitien par une victoire de 8 secondes sur le Defender Américain ORACLE TEAM USA Spithill. 

C'est l'euphorie ce soir dans le camp français où l'équipage d'Energy Team composé de Loïck Peyron, Christophe André, Arnaud Jarlegan, Devan Le Bihan et Arnaud Psarofaghis, peuvent être fiers de leur victoire remporté de haute lutte lors d'un finish mémorable contre l'Oracle de James Spithill. En effet, après avoir eu jusqu'à 5'29" de retard en milieu de parcours, les Américains sont revenus dangereusement au contact des Français. Dans le dernier bord, les deux bateaux se sont expliqués au cours d'une incroyable bataille d’empannages jusqu'en approche de la ligne l'arrivée. Heureusement, l'équipe tricolore a gardé son sang-froid pour maintenir l'attaquant dans le tableau arrière de son monotype. Dans un vent quasiment nul sur la fin de la régate et à la sortie du dernier empannage, les Français qui ont contrôlé jusqu'au bout leur adversaire, trouvent le souffle d'air salvateur pour couper la ligne d'arrivée en tête... à peine 8 secondes devant le bateau américain. 

Une dernière manche mémorable 

Tout petit temps, 5 à 6 nœuds de vent à peine sur le Grand Canal de Venise pour la grande finale du Fleet Race Championship et très bon départ des Français alors que Artemis et Luna Rossa Swordfish volent le départ et sont pénalisés. Energy est à la lutte avec Oracle et TNZ qui franchit en tête la bouée de dégagement devant Energy très bien placé. Il y a peu d'air et c'est un peu le cafouillage entre les concurrents. A la marque 2 et à la faveur d'un peu plus de pression, Energy s'envole et se met à creuser l'écart sur ses concurrents, possédant 280m d'avance sur le Defender James Spithill. 

Au passage de la marque 3, Energy a encore creusé l'écart et se trouve très loin devant ses adversaires qui n'ont pas encore franchi la marque 2. Derrière c'est la confusion totale car le vent est tombé et les bateaux se retrouvent collés les uns aux autres au passage de la marque. 

Energy va continuer à caracoler seul en tête et à creuser le trou, possédant plus de 500m d'avance sur Oracle. La flotte des concurrents s'est enfin dispersée sur le plan d'eau, Energy possède 3,27 minutes d'avance sur les Italiens de Luna Rossa Swordfish qui ferme la marche. Au passage de la porte 5, Oracle Spithill est deuxième, Artemis troisième et TNZ 4e relégué à près de 700 m derrière Energy Team qui a un bord d'avance sur ses concurrents et s'apprête à passer la marque 7. 

Puis la huitième marque est franchie par Energy Team qui possède l'incroyable avance de 500 mètres sur James Spithill alors qu'Artemis est à l'arrêt et que Team New Zealand s'apprête à lui ravir la 3e place. 

A bord d'Energy Team c'est la concentration maximum, Loïck Peyron transmet ses ordres avec calme et chaque équipier se concentre sur sa tâche. Le passage de l'avant-dernière marque est stressante pour le camp français qui n'a plus de vent et franchit la marque au ralenti alors que TNZ a pris la 3e place à Artemis. Les Français peinent à relancer la machine et retrouvent un peu de pression alors que James Spithill est revenu à moins de 300m d'Energy Team. Spithill revient encore, l'écart n'est plus qu'à 200m, puis 150m alors qu'Energy est quasiment arrêté. Les Français repartent, les deux bateaux sont à 4,5 noeuds. C'est le stress total, Spithill est à 50 m des Français. Le final s'annonce au ralenti, mais terrible ! Les deux bateaux sont quasiment arrêtés. Energy touche un souffle d'air et un peu de vitesse. Les Americains reviennent à 30 m, Oracle empanne suivi par Energy qui le marque. Le Français sont à quelques dizaines de mètres mais contrôleront jusqu'au bout les Américains ! Ça y est Energy passe la ligne d'arrivée juste devant le Defender Americain James Spithill, à seulement 8 secondes. La victoire finale est dans le camp français, Loïck Peyron laisse éclater sa joie. Energy Team est sur la plus haute marche du podium des AC World Series, ici à Venise. 

Loick Peyron :

"Nous avons commis quelques erreurs mais qui ont sûrement rendu le jeu encore plus passionnant pour le public. Les conditions étaient très compliquées et il y avait beaucoup de pression. Mon sentiment ? Heureux bien sûr. On s'est fait un peu peur sur la fin, talonné par Oracle qui est revenu très fort sur nous. On n'était pas très serein avec le vent qui est tombé sur la fin et la pression de Oracle qui revenait. Je suis très heureux de cette victoire, très content de notre bon départ et du travail réalisé par tout l'équipage. C’est un grand bonheur pour une petite équipe comme la nôtre de remporter cette victoire. On est au top ce soir, temporairement sans doute mais c'est un résultat très symbolique !" 

Bruno Peyron :

"C'est beaucoup de joie partagée ce soir par toute notre petite équipe qui a beaucoup travaillé. Après trois journées en tête au classement, il fallait que nous confirmions aujourd'hui. Avec cette victoire, on ne parle plus de surprise ou de coup d'éclat, on commence à nous considérer comme faisant partie des Top Team. Il nous fallait cette victoire pour démontrer que le talent de notre équipe n'est pas que potentiel et que nous pouvons gagner. Il nous faut assumer ce statut et continuer à avancer pour convaincre nos partenaires. Cette victoire est la meilleure réponse que l'on pouvait apporter à ceux que l'on souhaite voir s'engager avec nous dans ce défi français pour la prochaine Coupe de l'America". 

Classement général Final (après 7 manches) :
1 - ENERGY TEAM : 74 points
2 - ORACLE TEAM USA SPITHILL : 58 points
3 - EMIRATES TEAM NEW ZEALAND : 54 points
4 - ARTEMIS RACING : 52 points
5 - LUNA ROSSA PIRANHA : 43 points
6 - LUNA ROSSA SWORDFISH : 43 points
7 - TEAM KOREA : 37 points
8 - ORACLE TEAM USA BUNDOCK : 22 points
9 - CHINA TEAM : 18 points 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter