19/05/2012


Vincent Riou - En route vers Cascais !

Même si Barcelone est une ville très accueillante, les sept équipages de l’Europa Warm Up n’attendaient plus qu’une chose en ce début d’après-midi : pouvoir larguer les amarres. Le feu vert a été donné par ...

... le directeur de course, Jacques Caraes dès 14h afin de permettre aux 60’ de rejoindre la zone de course pour le départ programmé à 16h. 

A bord de PRB, Vincent Riou avait encore quelques minutes avant de quitter le ponton, les yeux rivés sur les écrans de son ordinateur. Car si cette première étape en équipage est courte, moins de 900 milles, elle ne s’annonce pas simple d’un point de vue météo. Ce qui est sûr, c’est qu’elle va se dérouler au près ! « Nous allons faire du près, du près et encore du près ! Cela pourrait être compliqué dès ce soir si on se rapproche trop du centre de la dépression. Ensuite, le prochain gros point de passage sera Gibraltar car pour l’instant, il y a par là-bas une zone de petit temps pas encore clairement définie » racontait Vincent ce matin. Il y a donc fort à parier que les équipages ne vont pas beaucoup fermer l’œil cette nuit. Garder les yeux ouverts, ne pas choquer les écoutes dans le régime d’ouest qui va s’installer, voilà l’ambiance qui devrait régner à bord des 60’. Les équipages vont vite devoir prendre le rythme de la course et caler leur organisation à bord. On le sait, ces bateaux sont avant tout faits pour la navigation en solo. Cinq à bord, ce n’est pas simple surtout quand l’espace de vie est très compartimenté comme à bord de PRB. « On s’adaptera. De toute façon, on ne part que pour quatre ou cinq jours de navigation » résumait Vincent ce matin. Les bateaux pourraient rejoindre Lisbonne dès la nuit de mardi à mercredi. 

Retour sur le départ 

Trop enthousiastes sur la ligne, il sont cinq monocoques à avoir volé le départ dont… PRB. Ils ont dû tous réparer (en revenant franchir la ligne) avant de pouvoir s’élancer de nouveau vers la première marque de passage située à trois milles de la ligne. C’est Banque Populaire qui franchissait en premier cette marque. PRB était alors 4ème. Au premier classement de 18h, PRB était 6ème mais les écarts étaient très faibles et les choix de route déjà sensiblement différents. Vincent avait choisi de naviguer tout comme Paprec Virbac 3, plus au large. 

Invités de marque à bord de PRB 

Hier soir, en fin de journée, des membres de l’équipe de France de voile olympique étaient à bord de PRB pour une petite visite guidée. En effet, le championnat du monde de 470 se disputait cette semaine à quelques kilomètres de Port Vell, dans un autre port de Barcelone. L’occasion était donc trop belle pour que la voile olympique ne vienne rendre une petite visite à la course au large. Camille Lecointre et Mathilde Géron, qui ont été sacrées aujourd’hui, vice-championnes du monde de 470 et qui représenteront la France aux Jeux Olympique de Londres étaient notamment à bord ! 

Vincent Riou :

« Nous allons faire du près, du près et encore du près ! Cela pourrait être compliqué dès ce soir si on se rapproche trop du centre de la dépression. Ensuite, le prochain gros point de passage sera Gibraltar car pour l’instant, il y a par là-bas une zone de petit temps pas encore clairement définie. Il e vas pas falloir choquer les écoutes. PRB n’est pas un bateau optimisé pour le près. Banque Populaire l’est beaucoup plus par exemple mais on verra, nous sommes prêts à nous battre ! » 

Yoann Richomme, équipier à bord de PRB :

« C’est ma première navigation en course à bord d’un 60’. Le convoyage nous a permis de faire quelques bords sympathiques. C’est sûr, c’est plus rapide d’un Figaro ! Etre là et faire partie de cet équipage est très motivant pour moi. Vincent a organisé les choses et m’a confié quelques responsabilités. Comme l’équipage est composé de plusieurs membres de l’équipe technique, je suis de mon côté pas mal impliqué dans la navigation et la performance du bateau. » 

Classement à 18h :
1. Armel Le Cléac’h - Banque Populaire 0
2. Bernard Stamm - Cheminées Poujoulat à 0,1 milles du premier
3. François Gabart - Macif à 0,4 milles du premier
4. Kito de Pavant - Groupe Bel à 0,9 milles du premier
5. Jean-Pierre Dick - Virbac-Paprec 3 à 1,1 milles du premier
6. Vincent Riou - PRB à 1,3 milles du premier
7. Javier Sanso - ACCIONA 100% EcoPowered à 2,6 milles du premier 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter