28/08/2010


JO - Décès d’Anton Geesink, membre du CIO depuis 1987

C’est avec une immense tristesse que le Comité International Olympique (CIO) a appris le décès d’Anton Geesink, membre néerlandais du CIO, à l’âge de 76 ans.

Grand athlète 10e dan de judo, M. Geesink a été médaillé d’or olympique à Tokyo en 1964 et champion du monde de judo en 1961, 1964 et 1965. Il a également remporté 21 titres aux championnats d’Europe de judo et a été plusieurs fois champion national de judo et triple champion national de lutte gréco-romaine. 

M. Geesink a consacré toute sa carrière à la promotion du sport et de ses valeurs. Il était conseiller de la secrétaire d’État néerlandaise au Sport, membre honoraire de la Fédération internationale du judo (IJF) et président d’honneur à vie de l’Union européenne de judo. 

Élu membre du CIO en 1987, il a été membre de sa commission du sport pour tous ainsi que de la commission d’évaluation pour les XIXes Jeux Olympiques d’hiver en 1996 et membre délégué à la responsabilité des membres de 1992 à 2001. Depuis 2002, il jouait un rôle actif durant les Jeux Olympiques en tant que membre du CIO délégué à l’observation des Jeux. 

Professeur de formation, M. Geesink était instructeur à l’Académie royale militaire de Breda et professeur à l’Académie d’éducation physique d’Amsterdam ainsi qu’à l’Institut central de formation des professeurs d’éducation physique d’Overveen. Il était également professeur et entraîneur national et international de judo. 

M. Geesink a reçu plusieurs distinctions prestigieuses tout au long de sa carrière exceptionnelle. Il a notamment été fait Chevalier de l’ordre d’Orange-Nassau par la reine et s’est vu décerner le Prix de l’Académie française ainsi que l’ordre du Trésor sacré, rais d’or, par Sa majesté l’Empereur du Japon. Il a été docteur honoris causa de l’Université Kokusikan de Tokyo, a été élu à l’unanimité au panthéon de l’IJF en 2003, et nommé quatre fois sportif de l’année dans son pays. La ville d’Utrecht l’a honoré par une statue au centre de la ville en 1995. 

Il est l’auteur de onze livres et articles sur le judo et l’éducation sportive. 

Le CIO exprime sa plus profonde sympathie à la famille d’Anton Geesink. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter