23/04/2012


Golden Oldies Multihulls - Les Golden Oldies étaient au salon des multicoques de Lorient

Hydrofolie, Côte d'Or II et M’Pulse ont ouvert la voie en 2010 en participant au succès du premier salon des multicoques. Région de Picardie, Nova, Biscuits Cantreau et Moxie ont fait le buzz parmi les ...

... amateurs à la Grande-Motte pour la deuxième édition. A Capella / ex Télégramme de Brest (C. Capelle), Drabenec / ex Rusty Pelican (Thierry Normand), Nova / le Journal de Mickey (Jean-Louis Yvonnou, 1er trimaran d’Eugène Riguidel / Yves le Cornec) et Three legs of Mann I (Georges Guivarch, 1er trimaran de Nick Keig) sont venus à leur tour défendre les couleurs des multicoques "classiques" pour Lorient 2012. 

Il était possible de rencontrer les propriétaires et de visiter les bateaux (sur rendez-vous pris à bord). Une exposition de photos de Christian Février célébra les années 80-90 en salle de presse et l’auteur dédicaçait ses œuvres le vendredi 20 avril à 18h. 

Scoop : renaissance du prao de 17 m Tahiti Douche 

Après de longues années d’inactivité à St Martin et plusieurs mois de restauration, le dernier des grands praos de course au large (D. Charles / Starberry) vient de rejoindre son élément ! Zach Rogerson et Stuart (VSD) se sont courageusement engagés dans la rénovation de ce magnifique bateau à l’improbable carrière (Les années vagues / Alain Gliksman, éditions Arthaud). Dans quelques semaines, la grande pirogue traversera l’Atlantique en direction d’Ibiza, accompagné par le fidèle VSD. L’association est particulièrement fière de cette reconstruction audacieuse menée par une équipe familiale enthousiaste et compétente.
Pour fêter la mise à l’eau, la fine équipe s’est mêlée à la flotte des Voiles de St Barth provoquant quelques étonnements parmi les équipages !
Tahiti Douche navigue très bien et de plus en plus vite au fur et à mesure de notre apprentissage.
Tout le monde se retourne sur le passage du bateau ! Zach maîtrise maintenant l’art du "shunt" (le virement en prao) et nos figures de styles s’améliorent de jour en jour. Question vitesse, VSD doit déployer toute la toile pour suivre la cadence de l’engin malgré les voiles "sacs" dont nous disposons, la marge de progression semble incroyable.
Stuart Rogerson 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter