15/10/2012


Golden Oldies Multihulls - L'extraordinaire aventure du dernier des grands praos de course au large

Depuis plus de deux ans, vous suivez dans ces colonnes le déroulement de l’improbable histoire du sauvetage de Tahiti DoucheE "Le dernier des Mohicans", le seul grand prao (17 m) subsistant au monde !

Cette fois ça y est, l’incroyable saga est momentanément achevée et Tahiti a rejoint son mouillage d’Ibiza. 

En novembre 2011, la famille Rogerson / Galtier a armé l’inoxydable VSD, transformé momentanément en navire atelier, et traversé l’Atlantique pour rejoindre St Martin où l’attendait le prao. Malgré les reconstructions successives, les chantiers d’entretien, les interventions ponctuelles de plusieurs as du bois époxy, le prao s’était beaucoup abîmé ! Un gros coup de blues attendait nos valeureux Jedi ! Engageant pourtant au bon moment le dernier combat, l’équipe familiale qui n’en est pas à son coup d’essai sauve le bateau à la force du poignet ! 

Le résultat est atteint en mai 2012, la mise à l’eau consacre un an d’efforts et de mobilisation intense : le bateau est sauvé ! Il ne reste plus qu’à découvrir le mode d’emploi d’un prao dont le caractère fougueux en a exaspéré plus d’un (Alain Gliksman, Christian Augé, Halvard Mabire…). 

Avril 2012 : Les nouvelles de St Martin sont bonnes, Tahiti Douche navigue vite, de plus en plus vite au fur et à mesure de notre apprentissage. Nous étions aux Voiles de St Barth et un certain nombre de têtes se sont dévissées à notre passage, d’autant que Zack maîtrise maintenant l’art du Shunt (virement en prao), Tahiti vire très vite et je dois conserver toute la toile sur VSD pour rester au contact alors que le prao arise pour ne pas nous distancer malgré des voiles qui sont de véritables sacs ! Stuart Rogerson 

Mai 2012 : Nous voilà aux Açores après 16 jours d’une navigation musclée pendant laquelle les deux multicoques sont restés ensemble malgré les pointes de vitesse de Tahiti qui caracolait constamment entre 12 et 20 nd malgré de vigoureuses prises de ris ! Un peu de bricolage époxy sur les deux barres constituera le seul travail nécessaire à cette escale. 

4 juin 2012 18h : (par téléphone) Nous venons de passer Gibraltar à fond et l’ambiance est énorme, Éric Poirier de Panache (Newick 38’) est avec moi à bord de VSD et Fernando a rejoint Zack sur Tahiti. Le prao semble sentir l’écurie et les garçons le laissent marcher, il s’éloigne à vue d’œil, nous marchons à 12-14 nd, ils sont à 18 ! 

Quelques jours plus tard : La dernière partie du voyage en mer d’Alboran est maintenant terminée et nous sommes rentrés à Cala D’Hort (Ibiza). Nous avons tourné quelques images splendides de Tahiti montrant toutes ses qualités. Un abrazzo fuerte à tous les Golden SR ! (Y, Que viva Zapata ndlr). 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter