21/09/2009


9e Monaco Classic Week - La Belle Classe du 16-20 Septembre 2009 - 100 ans de Tuiga célébrés par SAS le Prince

Un plateau exceptionnel de 100 armateurs, avec la présence d´une cinquantaine de voiliers de tradition, dont quinze de plus de cent ans et cinq lancés en 1909, accompagnés d´une quarantaine de Riva dont l´histoire est intimement liée à ...

... celle de la Principauté, ainsi que d´une quinzaine de motor-yachts soigneusement entretenus et dont la silhouette était déjà très coutumière du Port de Monaco au début du siècle dernier... 

Un voyage dans le temps, avec la journée du centenaire qui a réuni un large public, dont certains habillés comme au siècle dernier, venu admirer le défilé de voitures de collection du début du siècle dernier qui s´est rendu Place du Casino pour ensuite assister au départ de la régate du centenaire, avec des équipages vêtus eux-aussi en tenue d´époque. 

Baptêmes en mer à bord des Riva et des canots à vapeur, visites de grands voiliers -Sedov (117,5m), Palinuro (69m), Signora del Vento (85m)-, marathon photo organisé par la Fnac Monaco, exposition d´une trentaine de véhicules d´époque dont quatre Lancia de 1909 et deux répliques du Blériot XI... autant d´animations ouvertes au public afin de faire découvrir et partager notre patrimoine maritime et motonautique. 

La famille du Yachting réunie avec la venue de personnalités, issues tant de la voile classique (Jacqueline et Marie Tabarly, Alessandra et Allegra Gucci) que sportive (Dennis Conner, Brad Butterworth, tous deux quadruples vainqueurs de l´America´s Cup, ou encore Bruno Peyron, Philippe Monnet, Alexia Barrier...), du motonautisme (Carlo Riva, l´Ingeniere de Sarnico, qui a donné ses lettres de noblesse aux runabouts) ou de la Grande Plaisance (les designers Espen Oeino et Luca Bassani fondateur du chantier Wally Yachts). 

A leurs côtés, Jean-Claude Biver le Président de Hublot, Olivier François le Président de Lancia, Franco Müller le Président de Credit Suisse (Monaco), ou encore l´acteur chinois Ye Liu. 

Parmi les temps forts : l´entrée de Tuiga dans le Port le samedi 19, accompagné d´un air de cornemuse... écossais (en l´honneur de son architecte William Fife III) et escorté par les sifflets des vapeurs; un émouvant hommage à Eric Tabarly, l´équipage de Tuiga offrant sa victoire à Jacqueline Tabarly; ainsi que le témoignage de reconnaissance par S.A.S. le Prince Albert II à Mike Horn, élu personnalité de la Mer 2009. 

« La Principauté de Monaco s´est attachée, de longue date, à innover dans le domaine du Yachting. Cette ambition permanente de tendre vers l´excellence lui a permis de devenir l´un des hauts lieux de la Plaisance internationale », a déclaré S.A.S. le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, rappelant les premières régates, dès 1862, ou encore les premiers meetings de canots, organisés à Monaco, en 1904, sous l´impulsion du Prince Albert 1er. 

Le yachting : une tradition familiale 

De Rainier 1er (élevé au rang d´Amiral de France dès 1304), en passant par le Prince Honoré II (armateur de quatre navires à disposition du roi de France), le Prince Albert 1er (prince Océanographe), le Prince Rainier III, grand amateur de yachting et fondateur du Yacht Club de Monaco... et le Prince Albert II, président du YCM depuis 1984, la passion et la pratique du Yachting se perpétue au sein de la famille Grimaldi de génération en génération. 

De Philip à Guillaume Plisson, de Carlo à Lia Riva, d´Eric à Marie Tabarly... le Yacht Club de Monaco a souhaité mettre à l´honneur la transmission « trans-générationnelle » de cette passion pour le Yachting et la mer. 

« Formidable lieu de communication et d´échanges, la Mer nous rassemble et nous identifie », a commenté S.A.S. le Prince Albert II. 

100 ans de Tuiga : hommage à ses précédents armateurs 

« Chaque rassemblement de yachts de tradition, chaque anniversaire de ces unités prestigieuses nous offre la formidable opportunité de traverser un siècle de navigation. Derrière chacun de ces yachts, il existe, bien au-delà de la dimension architecturale ou sportive, une aventure humaine : celle d´une rencontre, d´une passion de l´armateur pour son bateau. Néanmoins, n´oublions jamais que nous n´en sommes que pour un temps les dépositaires ! Il convient donc de leur rendre hommage ! » a déclaré Bernard d´Alessandri, Secrétaire Général du YCM. 

Ainsi, pour leur rendre hommage, le Yacht Club de Monaco avait tenu à convier le Duc Rafael Medina Abascal, petit-fils du Duc de Medinaceli, qui a donné vie à Tuiga, il y a un siècle ; Ian Rose, armateur du côtre aurique entre 1970 à 1982, ainsi que Albert Obrist qui lui a offert une nouvelle jeunesse juste avant que Tuiga ne devienne l´ambassadeur maritime de la Principauté. 

L´occasion également pour l´horloger suisse Hublot, chronométreur officiel du Yacht Club de Monaco, de présenter en exclusivité un nouveau modèle : « Classic Fusion », au design sport chic, inspiré du vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco et personnalisé aux armes du club monégasque. « 1909-2009, la fusion entre la tradition et la modernité. Nous avons souhaité célébrer ce centenaire en alliant une matière noble comme l´or rose au carbone et la céramique qui symbolise le futur » a précisé Jean-Claude Biver. 

Retrouvailles historiques 

La Monaco Classic Week a également été le théâtre de la première rencontre entre Eleonora, la première réplique (2000) de la mythique goélette Westward et Elena, qui tirait ses premiers bords depuis sa sortie de chantier en août dernier. 

Lors de la régate du jeudi 17 septembre, les deux sisterships de 41 m ont offert un magnifique spectacle : un combat aux coudes à coudes, qui a vu Elena prendre l´avantage. 

Très attendu également, l´arrivée du 15 Mètre Marisqua (1908) venu s´amarrer tribord de Tuiga. Des retrouvailles historiques puisque les deux yachts n´ont pas régaté ensemble depuis... 1912 ! 

L'aventurier Mike Horn, élu personnalité de la mer 2009 

C´est lors de la traditionnelle Nuit du Yachting que S.A.S le Prince Albert II a remis à l´aventurier sud-africain Mike Horn le Trophée de la Personnalité de la Mer 2009. « Un homme engagé et passionné, qui s´investit avec générosité pour notre planète, en mettant ses connaissances, son savoir-faire et sa pratique au service de l´éducation, à travers son projet Pangaea ». 

Le palmares 2009 

Régates, épreuves de régularité, compétition des chefs, sous le patronage d´Alain Ducasse et concours d´élégance... autant d´épreuves qui ont mis en scène et en lumière l´Art de vivre la mer. 

Trophée Monaco Classic Week et Prix La Belle Classe :

Javelin (1897)
Ce Prix très convoité et doté d´un chronographe Hublot Big Bang a pour particularité de prendre en compte l´ensemble des résultats : concours d´élégance, régate, Prix « La Belle Classe ». Il revient cette année à Javelin. Véritable carton plein pour ce ketch aurique qui remporte également le Prix « La Belle Classe », remis lors de la Soirée « La Belle Classe », organisée sous le patronage de Christophe Navarre, Président de Moët Hennessy. Ce bateau a suscité plus de 57.000 heures de restauration. Son armateur poussant le détail en allant chercher lui-même le chêne en forêt pour trouver la courbure idéal pour le mât. Pièces d´origine en bronze, une décoration intérieure de style directoire... tous les éléments furent maintenus et restaurés pour que ce yacht de 20 m puisse naviguer dans son état original. 

Le Concours des Chefs :

R/S Eden (49 m)
Organisé sous le patronage d´Alain Ducasse et sur des critères précis de qualité et d´inventivité, qui demandent d´élaborer un met en associant le Cognac Hennessy XO, glacé, frappé ou dans la composition d´un plat d´une façon harmonieuse, les dix-huit chefs inscrits se sont surpassés, et pas forcément sur de grands bateaux, puisque même un Riva a participé avec un plat froid ! Le jury s´est félicité du niveau encore plus élevé qu´il y a deux ans, avec une cuisine généralement très raffinée et soignée au niveau de la présentation. Le chef japonais de R/S Eden décroche la Toque d´or devant SS Delphine et Altair. 

Vainqueur du Prix de l´élégance :

R/S Eden (49 m) 

Epreuve de Manoeuvrabilité

1er Vapeur : Melusine (Bruno Martin Neuville)
1er Riva : Susanna (Mauro Zerial) 

Régate des yachts de tradition - catégorie Big Boat

1er : Tuiga (1909, YCM)
2e : Moonbeam of Fife (1903, Erwan Noblet)
3e : Mariette (1915, Charly Wroe) 

Régate des yachts de tradition - catégorie Epoque Aurique

1er : Oriole (1905, Francis Van de Velde)
2e : Lady Trix (1909, Gérard Frey)
3e : Bona Fide (1899, Beppe Zaoli) 

Régate des yachts de tradition - catégorie Epoque Marconi

1er : Rowdy (1916, Graham Walker)
2e : Mercury (1938, Jordi Cabau)
3e : Kipawa (1938, Claudio Valtuni) 

Régate des yachts de tradition - catégorie Classique

1er : Chaplin (1974, Bruno Puzone - Marine Italienne)
2e : Galvana (1974, Borja Pella)
3e : White Dolphin (1967, Fabrice Payen) 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter